Plateforme doctorale

La réforme dite du « LMD » (Licence-Master-Doctorat) restructure l’ensemble des diplômes universitaires pour rendre compatibles les cursus de l’enseignement supérieur en Europe et favoriser la mobilité des étudiants. Sa mise en place progressive, à partir de 2005, dans les Écoles nationales supérieures d’architecture, a conduit ces établissements à introduire dans leur cursus le troisième cycle d’étude sanctionné par le doctorat. Levier central du renouvellement des savoirs, le doctorat nourrit l’enseignement et la formation des futurs praticiens de l’espace qui agiront sur le terrain.

La plate-forme doctorale thématique
inter-établissements

Enjeux

Dans ce contexte, le réseau « Espace Rural & Projet Spatial » a élaboré le projet d’une plate-forme doctorale thématique inter-établissements traitant les problématiques portées par le réseau scientifique thématique. Telle plate-forme doctorale vise à créer les conditions d’une « boucle vertueuse » agissant sur la transformation des territoires ruraux : formation doctorale inter-établissements / partenariat avec les acteurs des territoires / évolution des métiers de l’espace et du projet.

Les séminaires doctoraux

Cette plate-forme repose sur la programmation de séminaires doctoraux s’appuyant sur les liens développés par les établissements d’enseignement supérieur avec leur environnement socio-économique. Ces séminaires associent une « chaîne d’acteurs solidaires des territoires » engagés dans la formation des doctorants et l’encadrement (ainsi que le financement) de thèses de doctorat : parcs naturels régionaux, conseils régionaux, fondations, entreprises privées, etc. Leur objet principal est d’engager des questions de recherche sur le projet spatial dans les territoires ruraux, impliquant les rapports d’échelles dans les modes d’habiter, la question des ressources et l’enjeu du paysage, la mobilisation des acteurs et les problèmes de gouvernance. Le débat en cours sur les « nouvelles ruralités » y tient une place centrale.

Public visé

Ces séminaires s’adressent à des doctorants issus de plusieurs disciplines : agronomie, architecture, géographie, sciences territoriales, sciences politiques, paysage, urbanisme et aménagement. Ils visent prioritairement à accueillir des doctorants inscrits à l’école doctorale partenaire de l’établissement où ils sont programmés (au printemps 2016, à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Grenoble en lien avec l’Ecole doctorale ED 454).

Ils sont également ouverts à des étudiants issus d’autres écoles doctorales. Leur participation pourra leur permettre l’obtention de crédits ECTS auprès de leur Ecole doctorale de rattachement. Pour les étudiants issus d’autres Ecoles d’architecture et de paysage qui n’ont pas encore débuté leur thèse, il est également possible d’y assister, afin qu’ils puissent y acquérir les bases propédeutiques à la recherche. Ces séminaires constituent, pour les instances territoriales engagées dans leur organisation (PNR en particulier), un espace de réflexivité nécessaire sur leur action quotidienne.

Cycle Nouvelles ruralités